Les chemins de la haine – Eva Dolan

La quatrième de couverture

Pas de corps reconnaissable, pas d’empreintes, pas de témoin. L’homme brûlé vif dans l’abri de jardin des Barlow est difficilement identifiable. Pourtant la police parvient assez vite à une conclusion: il s’agit d’un travailleur immigré estonien, Jaan Stepulov. Ils sont nombreux, à Peterborough, ceux qui arrivent des pays de l’Est, et de plus loin encore, à la recherche d’une vie meilleure. Et nombreux sont ceux qui voudraient s’en débarrasser. Les deux policiers qui enquêtent sur le meurtre, Zigic et sa partenaire Ferreira, ne l’ignorent pas. N’éliminant aucune piste, le duo pénètre dans un monde parallèle à la périphérie de cette ville sinistrée par la crise économique, là où les vies humaines ont moins de valeur que les matériaux utilisés sur les chantiers de construction. Là où tous les chemins peuvent mener au crime de haine.

Mon avis

Il faut parfois faire abstraction de la couverture et du titre d’un roman et c’est le cas ici : la couverture n’est pas très engageante et le titre est trompeur. Si je n’avais pas dû le lire pour le prix des lectrices ELLE 2018, je serais passée à côté de cet excellent premier polar d’une jeune auteure anglaise, Eva Dolan. Donc, un conseil, ne vous attardez pas sur l’emballage, il ne reflète en rien la puissance de ce roman social très noir et percutant !

Le roman commence comme un roman policier classique : un corps brûlé est retrouvé dans un abri de jardin et la police conclut rapidement qu’il s’agit d’un immigré estonien, Jaan Stepulov. Il se révèle être petit à petit un roman noir très fort ayant pour toile de fond la question de l’immigration en Angleterre, la misère sociale dans une région économiquement en déclin, la montée du racisme et le repli sur soi. Au fur et à mesure de l’enquête, on plonge dans l’enfer vécu par les immigrés exploités sur les chantiers et entassés dans des immeubles vétustes par des marchands de sommeil. On découvre la face sombre de l’ancienne ville industrielle de Peterborough : l’esclavagisme moderne. L’enquête policière s’efface petit à petit au profit du portrait social de cette ville, sans concessions, que brosse l’auteur sans misérabilisme ni manichéisme.

Elle ne délaisse pas pour autant l’intrigue policière qui s’avère plus complexe que ce qu’elle ne laisse paraître au début. Le duo de policiers Zigic et Ferreira est spécialisé dans les crimes de haine et étant eux-mêmes d’origine étrangère, ils ont été aussi confrontés au racisme ambiant de la part des « Anglais de souche » du quartier. Cela apporte une épaisseur aux deux personnages qui ont chacun un fort caractère tout en étant différents et qui sont très attachants.

L’écriture est vive et percutante et l’excellente traduction de Lise Garond est à souligner. Le roman porte à réflexion sur nos sociétés occidentales et le regard qu’on porte sur les immigrés et leurs descendants tout en nous faisant passer un excellent moment de divertissement. L’atmosphère est tendue tout au long du roman avec des rebondissements efficaces et l’intrigue est maîtrisée et efficace. Un excellent premier roman à découvrir absolument, j’attends le suivant avec impatience !

tampon_recommander

 

« Les chemins de la haine », Eva Dolan
Éditions Liana Lévi, 448 pages
Traduit de l’anglais par Lise Garond
Date de parution : 04/01/2018

Grand-Prix-des-lectrices-48eme-edition

Un commentaire sur “Les chemins de la haine – Eva Dolan

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :