Des souris et des hommes – John Steinbeck

Hello tout le monde ! Je reviens vers vous aujourd’hui pour vous parler d’un roman américain que je voulais lire depuis longtemps, Des souris et des hommes de John Steinbeck disponible aux éditions Gallimard (Folio, traduit de l’anglais américain par Maurice-Edgar Coindreau). Je l’ai choisi dans le cadre du Club de lecture virtuel de ma chère Aurélie du blog deslivresetmoi7 de ce mois de mars. Ce thème était : « Oui je l’avoue… Tout le monde a lu ce livre : Sauf moi… ». Il tombait à pic car une de mes résolutions cette année était de lire davantage de classiques et c’était plutôt mal parti jusque là… ! Heureusement, ce thème a été l’occasion d’exhumer de ma PAL ce roman de Steinbeck et d’enfin découvrir un classique de la littérature américaine du XXe siècle.

quatrieme_couverture

« En Californie, pendant la Grande Crise, Lennie et George vont de ferme en ferme. Ils louent leurs bras en attendant le jour où ils auront leur ferme à eux, avec un petit bout de luzerne pour élever des lapins. Lennie, malgré sa taille de colosse, n’a pas plus de malice qu’un enfant de six ans ; George veille sur lui, le protège du monde qui n’est pas tendre aux innocents. Le soir, ils se racontent leur rêve, celui de la maison et des lapins. Mais allez savoir pourquoi, les rêves de certains finissent toujours en cauchemars. »

L'avis

Nous avons ici un court roman de cinq chapitres correspondant à cinq unités de lieu à l’image des cinq actes d’une pièce de théâtre. Nous suivons deux amis très différents en quête de travail dans les ranchs californiens : Lennie, un gars simplet mais grand et fort et George, son compagnon de route, petit mais rusé. C’est un concentré d’émotions et de tendresse servi par une plume tirée au cordeau. Steinbeck a le don de dire beaucoup de choses en peu de mots, chaque phrase est juste et rien n’est superflu.

C’est tout d’abord une magnifique histoire d’amitié ! Le personnage de Lennie est terriblement attachant malgré ses « bêtises » à répétition et le lien qui unit les deux protagonistes est très touchant. George a un rôle très protecteur envers Lennie, on ne sait rien de leurs passés respectifs mais on sent que ces deux-là ont vécu des histoires fortes qui les ont liés à jamais. Dès le début, on pressent que leur destin est inéluctable, l’auteur instille subtilement et progressivement une tension dans le récit. Je l’ai lu un peu en apnée me demandant quand Lennie allait déraper malgré les mises en garde de George. Bref, un duo de personnages très réussi qui a su conquérir mon petit cœur de lectrice, sans aucun doute !

Dans ce roman, l’auteur aborde aussi la dure réalité des travailleurs itinérants dans les années 30 aux États-Unis. Les deux personnages rêvent de pouvoir acheter leur petit lopin de terre, de vivre de leurs cultures et d’élever des lapins mais l’auteur laisse entendre cyniquement dès le début qu’ils seront contraints de demeurer dans leur condition d’ouvriers agricoles. Les événements s’enchaînent subtilement jusqu’au final cruel. Je n’ai envie que d’une chose : enchaîner avec Les raisins de la colère, l’autre succès de l’auteur américain !

tampon_recommander

Des souris et des hommes, John Steinbeck
Éditions Gallimard (coll. Folio), 192 pages
Première parution en 1939

Publicités

6 commentaires sur “Des souris et des hommes – John Steinbeck

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :