La race des orphelins – Oscar Lalo

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd’hui, je continue mes chroniques concernant le Prix Filigranes 2020 dont je vous ai parlé de la sélection ici. Nous avons eu une réunion du jury fin août mais chut, le prix ne sera remis que ce 21 septembre, stay tuned 😉 Je vous parle ici de mon dernier roman lu pour le Prix : La race des orphelins de Oscar Lalo, paru en cette rentrée littéraire aux éditions Belfond. Un roman sous la forme d’un journal d’une enfant des Lebensborn nazis, terrible et instructif !

« Je m’appelle Hildegard Müller. Ceci est mon journal.
Le Troisième Reich m’a enfantée. Je suis une oubliée de l’histoire.
La seule race que les SS aient créée, c’est la race des orphelins.

Qui est Hildegard Müller ? Le jour où il la rencontre, l’homme engagé pour écrire son histoire apprend qu’elle a 76 ans, qu’elle sait à peine lire, à peine écrire. Qu’elle ne connaît rien de ses parents, ne se souvient plus guère de son enfance. Il comprend que sa vie est irracontable mais vraie. Pourtant, Hildegard Müller est loin d’être amnésique. Elle est simplement coupable d’être née en 1943, de géniteurs inconnus mais bons aryens, dans un Lebensborn, ces pouponnières imaginées par le Troisième Reich pour multiplier la «race supérieure». »

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est lavis.png

Quel livre, quelle claque ! Oscar Lalo en est à son deuxième roman mais il est déjà dans la cour des grands. Ce roman est mon gros coup de cœur de cette sélection du Prix Filigranes 2020 ! À l’ouverture du roman, le lecteur comprend d’emblée qu’il entre dans un univers particulier, de par sa forme d’abord. Quelques lignes par page, parfois un peu plus, parfois un peu moins, le lecteur est déjà bousculé dans ses habitudes en voyant ces pages remplies à peine au quart. Le roman bouscule également le lecteur avec son sujet, ces pouponnières du troisième Reich destinées à fabriquer de parfaits petits Aryens appelées les Lebensborn. Passionnée par la Seconde Guerre mondiale, je connaissais déjà une partie de l’histoire de ces usines à bébés et l’existence de l’une d’entre elles sur le territoire belge mais j’en ai appris davantage avec ce livre.

C’est un roman indispensable pour mettre en lumière ce pan méconnu de l’Histoire et reconnaître l’existence de ses enfants, sans père, sans mère, sans date de naissance précise. L’auteur met ici en scène un de ces enfants sous les traits de la narratrice Hildegard Müller, 76 ans aujourd’hui, qui se raconte dans un journal sous la plume d’un scribe suisse qu’elle appelle son SS car elle ne sait pas s’exprimer par l’écrit. Le lecteur suit donc l’histoire singulière de cette orpheline en quête de son identité et qui cherche à comprendre pourquoi elle n’est toujours pas considérée, elle-aussi, comme une victime de la guerre à l’image des déportés de la Shoah. C’est terriblement prenant ! On le lit ce livre d’une traite, d’un souffle en peinant à retrouver sa respiration. L’écriture n’y est pas pour rien d’ailleurs.

D’une écriture au scalpel, Oscar Lalo ne néglige rien dans ce roman. Chaque mot est juste, pesé, mesuré. Chaque mot compte. Rien ne dépasse !  C’est également très bien documenté, il suffit de jeter un œil à la bibliographie touffue à la fin. Le lecteur découvre la réalité terrible des Lebensborn et l’ambition de Himmler et de Hitler de repeupler la grande nation allemande alors qu’ils envoyaient les enfants de la « race inférieure » à la mort. L’auteur met en exergue toutes les contradictions du régime tout en donnant la parole aux victimes. Un tour de force aussi bien dans la forme que dans le fond, à mettre dans toutes les mains !

La race des orphelins, Oscar Lalo
Éditions Belfond, 288 pages
Date de parution : 20/08/2020

7 commentaires sur “La race des orphelins – Oscar Lalo

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion

science-fiction

La culture dans tous ses états

L'actualité culturelle sous toutes ses formes !

Christlbouquine

Un blog littéraire pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

ENTRE LES PAGES

« Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux. » Jules Renard

%d blogueurs aiment cette page :