Un reporter au cœur de la Libération – Jean-Baptiste Pattier

Hello tout le monde ! Aujourd’hui, je vous présente un essai reçu lors de la dernière masse critique de Babelio. Vu mon intérêt pour la Seconde Guerre Mondiale, je ne pouvais pas passer à côté de ce titre que j’ai découvert grâce à l’opération. C’est un formidable témoignage de ce correspondant de guerre québecois  qu’est Marcel Ouimet très bien présenté par le journaliste Jean-Baptiste Pattier dans ce récit paru chez Armand Colin : Un reporter au cœur de la libération, Des plages du Débarquement au bureau d’Hitler.

quatrieme_couverture

« Grâce aux documents inédits présentés dans ce livre, plongez au coeur des mois décisifs qui ont conduit à la Libération de l’Europe. Marcel Ouimet, correspondant de guerre francophone de Radio-Canada.
Marcel Ouimet, correspondant de guerre francophone de Radio-Canada, débarque le 6 juin 1944 à Bernières-sur-Mer (Juno Beach) en Normandie avant d’entrer dans Berlin en juillet 1945, puis d’assister au procès de Philippe Pétain quelques jours plus tard.
Durant ce périple exceptionnel, il raconte ses incursions sur le front, confie ses analyses du conflit, s’émeut du sort des populations civiles, des paysages dévastés des villes en ruines et de la découverte des camps de concentration nazis. Il dévoile ses sentiments les plus profonds alors que la mort peut frapper à chaque instant. Au fil de ses lettres et d’extraits de ses reportages radio, vous marcherez dans les pas de ce pionnier du reportage de guerre et embarquerez à ses côtés dans sa jeep pour parcourir des milliers de kilomètres à travers le continent européen. Une aventure saisissante et passionnante, riche en rebondissements et en émotions. »

L'avis

Marcel Ouimet débarque le 6 juin 1944 sur Juno Beach peu après les premières troupes canadiennes et va alors couvrir les combats de la Bataille de Normandie au plus près du front. Au gré de plusieurs allers-retours entre le Canada et l’Europe en guerre, il raconte sur les ondes son périple du Débarquement jusqu’à la libération de Berlin en mai 1945. Ce remarquable travail et ces deux années de sacrifice resteront longtemps dans l’anonymat après la Guerre jusqu’à ce que le journaliste Jean-Baptiste Pattier ne retrouve la (pléthorique) correspondance de Marcel Ouimet à sa femme et ne décide de les publier au vu de l’incroyable richesse de ce témoignage de la Libération jour après jour, ville après ville. L’auteur réalise un vrai travail de fourmi en récoltant, triant, sélectionnant les nombreuses lettres du reporter. Il nous explique sa démarche dans l’introduction de ce livre et nous met également en garde sur le manque de recul de ce témoignage. Certains propos de Ouimet sont étonnants, virulents parfois et peuvent nous paraître choquants mais il faut se rappeler le contexte dans lequel ces lettres ont été écrites et au coeur du conflit, nous ne pouvons pas savoir quelles informations il détenait vraiment ou quels ressentis nous aurions pu avoir sur le moment. L’auteur ne manque donc pas de nous rappeler à plusieurs reprises ce contexte difficile et qu’il peut être facile de juger aujourd’hui.

Il nous retranscrit donc une sélection de la correspondance de Ouimet à sa femme par ordre chronologique qu’il entrecoupe de retranscriptions de ses reportages radio, d’encarts éclairants nous expliquant certains épisodes ou personnages de la Guerre cités par le reporter canadien et de quelques photos prises par ce dernier. Il est intéressant de comparer la différence de ton entre les lettres personnelles et les interventions radiophoniques, l’idée de l’auteur de les mettre en vis-à-vis était donc excellente.

En outre, l’auteur ne se contente pas de présenter la production de Ouimet mais découpe celle-ci en chapitres correspondant à des épisodes distincts du périple en introduisant chacun par quelques notes historiques et une belle mise en contexte qui nous éclaire sur les conditions, parfois difficiles, des reportages et l’état d’esprit du Canadien. le récit du procès de Pétain fait office d’épilogue au récit de Marcel Ouimet tandis que Jean-Baptiste Pattier clôt son essai par une petite conclusion sous forme d’hommage à ce Canadien français convaincu et amoureux de la France qui mettait un point d’honneur à réaliser tous ces reportages en français pour faire rayonner la francophonie en Amérique du Nord en faisant ainsi une croix sur une reconnaissance de la part du public et de ses pairs.

Bref, ce reportage tout au long de la Libération, des plages du Débarquement jusqu’au bureau d’Hitler à Berlin, est une mine d’or ! C’est passionnant de bout à bout, c’est rempli d’émotion : nous sommes plongés au plus près des combats et dans l’intimité de Ouimet à travers sa plume tendre à l’adresse de sa femme. C’est écrit de manière spontanée ce qui rend cette correspondance très authentique. le tout est très bien mis en contexte par l’auteur de cet essai, Jean-Baptiste Pattier. Merci à lui pour cette belle mise en lumière de ce témoin talentueux mais oublié de l’Histoire !

tampon_recommander

Un reporter au cœur de la Libération, des plages du Débarquement au bureau d’Hitler, Jean-Baptiste Pattier
Éditions Armand Colin, 344 pages
Date de parution : 17/04/2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :