Loup et les hommes – Emmanuelle Pirotte

Hello tout le monde ! En direct des pistes (ou presque :-p), je vous livre ici mon avis sur un nouveau roman de la sélection du Prix des lecteurs Club 2018 dont je vous dévoilais la lauréate il y a quelques jours. Je vous parle aujourd’hui du roman en deuxième position dans mon classement, j’ai nommé Loup et les hommes de Emmanuelle Pirotte paru aux éditions Le Cherche Midi. Un véritable roman d’aventure comme nous n’en avons plus l’habitude qui se déroule au XVIIe siècle en Amérique du Nord !

quatrieme_couverture

« Hiver 1663. Armand, marquis de Canilhac, est prêt à tout pour retrouver le saphir entrevu au cou de cette jeune Amérindienne, croisée dans un salon parisien. Il a reconnu la pierre que portait son frère Loup. Loup, trahi par Armand vingt ans plus tôt, condamné aux galères, et que tout le monde croit mort. Hanté par son passé, le marquis embarque son fidèle Valère pour la Nouvelle-France. Le vent gonfle les voiles, et les images du Gévaudan natal ressurgissent : Loup, enfant trouvé, adopté… Loup, trop beau, trop brave, trop vivant.

Entre la France et l’Iroquoisie barbare se tisse l’histoire d’un homme hors du commun, dont le portrait se précise lentement, et dont l’ombre plane, de plus en plus palpable, sur ceux qui le cherchent. Et si Loup avait trouvé un destin à sa mesure au pays des sauvages ?« 

L'avis

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Emmanuelle Pirotte sait se renouveler. J’ai découvert cette auteure avec son premier roman, Today we live, qui se déroulait en décembre 44 à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale. Ici, virage complet, nous sommes en 1663, sous le règne de Louis XIV, et nous suivons Armand de Canilhac, un marquis déchu qui tente de maintenir un certain niveau de vie avec son fidèle valet Valère. Son passé le rattrape lorsqu’il croise une mystérieuse jeune femme portant un bijou qu’il connaît bien. Il embarque alors pour la Nouvelle-France, une colonie française d’Amérique du Nord, afin de retrouver son frère qu’il croyait mort. Je ne vous en dis pas plus car c’est un roman à découvrir et à déguster petit à petit. À travers de multiples introspections dans la première partie du roman, Armand revient sur son passé mouvementé et on découvre les raisons de sa quête. Une quête au sens propre du terme car nous avons ici un vrai roman d’aventures au temps du Roi Soleil, de la colonisation des Amériques et des grands bateaux à voile. Dépaysement total !

Ce roman original évite les modes actuelles des autofictions, des exofictions ou des nombreux romans traitant des événements du présent comme les attentats. Il détonne donc dans le paysage littéraire actuel et ce n’est pas pour me déplaire. Il faut croire que l’auteur aime prendre des risques et sortir de sa zone de confort avec ce troisième roman très différent de ses deux premiers.

Cap donc pour l’Iroquoisie dont je découvre l’histoire ici. Cette ligue de cinq tribus d’Iroquois s’oppose alors farouchement aux Français qui ont débarqué dans la vallée du Saint-Laurent. On y croise également les Hurons, ennemis des Iroquois. Je ne vous cache pas que j’ai dû aller faire un tour sur Wikipédia plus d’une fois pour comprendre le contexte du récit d’autant que les rapports de force et les alliances ne sont pas toujours simples à comprendre. Passé ce moment de flottement, je me suis complètement immergée dans l’histoire et je me suis attachée aux personnages. Ils sont nombreux, très différents, Français ou Amérindiens mais ils sont tous très réussis et creusés bien souvent en profondeur. Après une première partie centrée sur Armand, on suit ensuite son frère Loup, son valet attachant Valère, Naiekowa, La Croisée, Loutre Opulente dans leurs aventures à travers des paysages grandioses et un pays magnifique. Notons aussi les noms amérindiens qui sont particulièrement savoureux.

Vous l’aurez compris : il s’agit d’une véritable épopée mais il s’agit aussi d’un voyage dans la psychologie des personnages. L’auteur décortique la complexité des sentiments, l’amour fraternel, les rapports entre les Hommes de manière remarquable. Il y est aussi question de souffrance, de violence et de rédemption. Sur six cent pages, le rythme n’est pas toujours égal mais la plupart du temps, on ne s’ennuie pas et ce beau pavé est vite avalé ! La question à la fin est alors : quelle surprise l’auteure nous réserve la prochaine fois ?

tampon_recommander

Loup et les hommes, Emmanuelle Pirotte
Éditions Le Cherche Midi, 608 pages
Date de parution : 23/08/2018

7 commentaires sur “Loup et les hommes – Emmanuelle Pirotte

Ajouter un commentaire

  1. J’ai lu ce livre que j’ai beaucoup apprécié. J’étais là-bas, au Canada, vivant au rythme des personnages, de leur histoire et de leurs aspirations. Enragée parfois par le sort réservé aux Amérindiens par les Anglais, les Français ou les Hollandais, mais toujours intéressée, attendrie par ces Amérindiens si magnifiques!

    Aimé par 1 personne

Répondre à Elle - Twin Books Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :