Vivre ensemble – Émilie Frèche

Bonjour à toutes et à tous ! Avec un peu de retard, je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du dernier roman de ma sélection des Explorateurs de la rentrée du site lecteurs.com. Il s’agit d’un roman qui a beaucoup fait parler de lui même avant sa sortie : Vivre ensemble de Émilie Frèche chez Stock.

quatrieme_couverture

« La première fois qu’ils se sont vus tous les quatre, le fils de Pierre n’a pas supporté un mot du fils de Déborah, ou peutêtre était-ce juste un rire, et, pris d’une rage folle, il s’est mis à hurler qu’il les détestait, que de toute façon elle ne serait
jamais à son goût et Léo jamais son frère, puis il a attrapé un couteau de boucher aimanté à la crédence derrière lui et, le brandissant à leur visage, il a menacé de les tuer – cela faisait une heure à peine qu’il les connaissait. »
Tout le monde ne parle que du vivre-ensemble mais, au
fond, qui sait vraiment de quoi il retourne, sinon les familles recomposées ? Vivre ensemble, c’est se disputer un territoire.

L'avis

Pierre et Déborah s’aiment et suite aux attentats du 13 novembre auxquels ils ont assisté, ils ressentent le besoin d’emménager ensemble avec leurs enfants respectifs. La cohabitation va cependant se révéler difficile à cause du fils de Pierre, Salomon, un enfant précoce en proie à des accès de violence. Déborah et son fils Léo vont difficilement le supporter au quotidien et vivre ensemble va ressembler à un véritable défi pour cette famille recomposée où chacun va devoir faire des concessions.

Même s’il s’agit d’une autofiction, toujours très à la mode, je suis entrée dans ce livre en le considérant comme un roman en dehors de toute polémique, des éléments fictifs étant certainement mêlés à la réalité. Dès les premières lignes, je me suis plongée complètement dans le récit. En effet, l’écriture d’Émilie Frèche est très fluide, certes un peu plate mais redoutablement efficace en utilisant toujours les mots justes et c’est bien là le plus important dans ce court roman qui va droit au but. Il est difficile à lâcher car la tension est constante, les relations entre les personnages évoluent très vite et parfois de manière inattendue. On se demande avec appréhension comment cela va finir.  A priori le sujet de la famille recomposée ne m’attirait pas mais la présence de ce garçon violent a certainement changé la donne car il donne une dimension supplémentaire à la complexité du « vivre ensemble ». L’auteure s’interroge d’ailleurs sur ce terme et aborde également la problématique des communautarismes en impliquant son personnage Pierre dans le bénévolat auprès des migrants de la Jungle de Calais pour introduire les questionnements sur le sujet. Les attentats sont également très présents en toile de fond.

Le petit bémol est que j’ai trouvé les personnages assez caricaturaux : la mère juive qui a un enfant avec un père musulman, le bénévole à Calais dont le père a été déporté pendant la guerre. Certaines scènes peuvent également mettre le lecteur mal à l’aise car Déborah a parfois des réactions très violentes envers Salomon mais il faut reconnaître que ce dernier la pousse à bout. À part cela, j’ai vraiment apprécié ma lecture et j’ai ressenti la peur de Déborah et de Léo vis-à-vis du fils de Pierre. L’auteure montre bien la difficulté de trouver une harmonie dans une famille recomposée et posent les questions que cette recherche implique : comment composer avec les autres ? Quelles sont les concessions à faire ? Jusqu’où peut-on aller avec les enfants qui ne sont pas les siens ? Comment le couple peut tenir dans cette atmosphère ?

Bref, malgré quelques réserves, j’ai eu un petit coup de cœur pour ce roman revisitant le mythe de Caïn et Abel. Avec un style efficace, Émilie Frèche nous raconte la difficulté de parvenir un équilibre dans une famille recomposée pour vivre ensemble de manière apaisée. La tension croît tout au long du récit et je l’ai lu d’une traite, je le recommande donc à tout le monde.

tampon_bonne_pioche_elle

Vivre ensemble, Émilie Frèche
Éditions Stock, 288 pages
Date de parution : 22/08/2018

Publicités

5 commentaires sur “Vivre ensemble – Émilie Frèche

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :