L’ère des suspects – Gilles Martin Chauffier

Bonjour à toutes et à tous ! Je suis un peu à la bourre dans mes chroniques en ce moment mais j’essaie de rattraper ça après la pause estivale 😉 Je vous présente aujourd’hui un roman que j’ai lu il y a quelques semaines grâce à NetGalley et qui est paru aux Éditions Grasset : L’ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier.

pro_reader

La quatrième de couverture

Dans la « Cité noire » de Versières, territoire oublié par la République, un adolescent d’origine maghrébine est retrouvé mort en bordure d’une voie de RER. La veille, il avait été poursuivi par un jeune gardien de la paix. Tout semble indiquer que ce dernier n’y est pour rien, mais qu’importe : les jeux sont faits. La police, la famille, les grands frères, la mairie, les avocats, la presse, les « consciences » – tous s’en mêlent, chacun y cherche son compte mais personne ne semble se préoccuper de l’essentiel : qui est le véritable coupable ?
De l’Élysée au ministère de l’Intérieur, d’un commissariat à une piscine de luxe en passant par la rédaction d’un magazine d’information, L’Ère des suspects nous conduit au cœur d’une société du mensonge et du faux-semblant où les « victimes » servent de dépouilles médiatiques aux tartuffes qui nous gouvernent.

L'avis

Gilles Martin-Chauffier en est déjà à son douzième roman mais je ne le découvre qu’avec celui-ci grâce à Net Galley. C’est un des romans de cette rentrée chez Grasset et il m’a directement attirée par sa quatrième de couverture alléchante.

Driss, un jeune maghrébin de la « Cité noire » de Versières, est retrouvé mort et tout accuse un flic qui faisait ses rondes dans le quartier accompagné d’une jeune stagiaire. Le roman a donc l’air de commencer comme un roman policier : un meurtre, un suspect, une affaire à résoudre. Et pourtant, on se rend vite compte que personne n’essaie de trouver le coupable mais tout le monde tente plutôt de récupérer l’affaire à son compte et chacun agit dans son intérêt personnel.

Le livre s’articule de manière très originale comme un roman choral, chaque chapitre est ainsi consacré à un personnage : flics, avocats, juge, ministres, habitants du quartier et journalistes. C’est écrit à la première personne et on a donc le point de vue de chaque partie impliquée dans l’affaire. Impliquée ou non d’ailleurs car chacun va essayer de trouver un moyen de retourner la situation en sa faveur et la prendre à son compte, l’hypocrisie règne à Versières ! J’ai beaucoup aimé cette construction que j’ai trouvée singulière mais réussie. En revanche, j’ai moins aimé le ton de ce roman qui m’a dérangée et ce, de plus en plus en avançant dans ma lecture. L’auteur adopte un ton très cynique pour dépeindre la société française d’aujourd’hui repliée sur elle-même, dans laquelle tout le monde est suspect vis-à-vis de l’autre communauté. C’est ainsi que le titre « L’ère des suspects » prend tout son sens. Tout le monde se méfie de tout le monde et ici, l’auteur a tendance à exacerber ce sentiment jusqu’à l’extrême. En général, j’aime l’écriture acerbe et mordante mais j’ai trouvé le ton un peu faux cette fois-ci et je n’ai pas réussi à m’embarquer dans l’histoire. Les personnages sont très caricaturaux et tous ses excès m’ont rebutée. Dommage car ce roman avait tout pour me plaire ! J’ai tout de même été surprise par le dénouement final et le style est sans nul doute très affirmé.

Bref, vous l’avez compris, je suis un peu mitigée sur ce roman mais il faut avouer que j’ai tout de même passé un bon moment de lecture. J’ai surtout été dérangée par le ton du roman mais la construction du roman et l’intrigue m’ont convaincue.

tampon_pourquoi_pas_elle

L’ère des suspects, Gilles Martin-Chauffier
Éditions Grasset, 286 pages
Date de parution : 16/08/2018

Publicités

Un commentaire sur “L’ère des suspects – Gilles Martin Chauffier

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :