Embruns – Louise Mey

La quatrième de couverture

Béa, Chris et leurs deux rejetons de presque vingt ans sont charmants, sportifs, talentueux et, surtout, ils forment une équipe complice.
Voilà une famille qui a le bon goût dans le sang, chérit les matières nobles, les fruits du marché, le poisson jeté du chalutier, la tape amicale dans le dos des braves. Voilà une team unie qui porte haut les valeurs d’authenticité, d’équité, d’optimisme. Les Moreau – c’est leur nom – ne perdent pas une miette de leur existence. Ils sont insupportablement vivants.
Et comme le veut l’adage, les chiens ne font pas des chats : Marion et Bastien sont les dignes héritiers de leurs parents. Ils ne les décevront pas.
Pour l’heure, tous les quatre se sont réfugiés le temps du pont du 14 Juillet sur une île de Bretagne. Un coin de paradis si prisé qu’il est impossible d’y séjourner sans passe-droit. Mais, même l’espace d’un week-end, impossible n’est pas Moreau.
Seulement, quand au retour d’une balade Béa, Chris et Bastien trouvent la maison vide, la parenthèse enchantée prend soudain l’allure d’un huis clos angoissant. La petite île, devenue terrain boueux d’une battue sous la pluie pour retrouver Marion, va révéler un autre visage : celui d’une étendue de terre entourée d’eau où vit une poignée d’individus soudés comme des frères et aguerris aux tempêtes.

Mon avis

Avec Embruns de Louise Mey, j’ai entamé le deuxième roman de la sélection du Prix Nouvelles Voix du Polar des éditions Pocket. Comme pour la lecture précédente, je ne connaissais pas Louise Mey et, même si j’essaie de me préserver des critiques des autres lecteurs lorsque je découvre les titres de la sélection d’un prix, c’est avec un peu d’appréhension que j’abordais ce titre. En effet, plusieurs lecteurs, dont je partage souvent les avis, semblaient s’être perdus dans le brouillard d’Embruns.

Au fil des premières pages, on découvre une famille parfaite qui part pour un week-end sur une petite île de Bretagne qui n’est habitée que par quelques irréductibles prêts à braver le mauvais temps pour rester vivre sur leur île. Dès les premières pages, la tempête qui frappe l’île pendant la plus grande partie de l’histoire a réussi à m’emporter dans une lecture durant laquelle il m’était impossible d’abandonner le bouquin ! Les chapitres sont courts et ponctués d’humour au troisième degré qui rendent la lecture un peu plus légère. Hormis cela, le lecteur en prend plein la figure. L’auteure arrive à semer le doute dans la seconde partie du récit pour ponctuer l’histoire d’un final explosif en prenant bien le temps de détailler celui-ci. Dans Embruns, tout y est ! Un décor paradisiaque, des personnages atypiques attachants, des conditions météorologiques exécrables, tout cela contribue à mettre une pression sur l’histoire la rendant encore plus prenante avant un final digne d’un des meilleurs feu d’artifice. L’auteure française, qui a également publié son premier roman Les Ravagé(e)s aux éditions Pocket, vient de sortir un troisième polar Les Hordes Invisibles, disponible aux éditions Fleuve Noir. C’est sans hésiter que, dès que j’ai quelques minutes, je me plongerai dans cette nouvelle histoire avec l’espoir d’y trouver la même efficacité et le même rythme que dans Embruns.

tampon_bonne_pioche_lui

Embruns, Louise Mey
Éditions Pocket, 368 pages
Date de parution : 24/05/2018

Publicités

2 commentaires sur “Embruns – Louise Mey

Ajouter un commentaire

    1. Oui. Je pense que de nombreux lecteurs ont lu ce titre dans le cadre du Prix Nouvelle Voix du Polar dont les votes sont en train de se clôturer. Bonne lecture! 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :