Est-ce ainsi que les hommes jugent – Mathieu Ménégaux

Bonjour à toutes et à tous ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un de mes coups de cœur du mois dernier : Est-ce ainsi que les hommes jugent de Mathieu Ménégaux aux éditions Grasset. Le livre a déjà été chroniqué de nombreuses fois sur la blogosphère mais je vais tout de même vous livrer ici mon humble avis 😉

La quatrième de couverture

Une journée particulière. Gustavo, père de famille, directeur financier, doit effectuer une présentation importante devant l’état-major de sa multinationale. Des mois de préparation, un tournant pour sa carrière.
Au lieu de l’heure de gloire espérée, la police faire irruption à son domicile, à l’aube. Perquisition, accusation d’homicide volontaire, indices concordants, Gustavo va être placé en garde à vue et traité sans ménagement. Heures sombres, qui vont déstabiliser un cadre supérieur sans histoires et le conduire à redouter le pire pour son avenir.
Son épouse Sophie va mobiliser son réseau et son énergie pour démontrer l’innocence de son mari et préserver leurs deux garçons des conséquences dévastatrices de cette mise en cause.
Mais comment rétablir la balance de la justice dans un univers gouverné par l’émotion et la recherche immédiate d’un coupable ?

L'avis

Après Je me suis tue et Le fils parfait, l’auteur a de nouveau réussi à me tenir en haleine tout au long de son roman très bien mené ! Le récit fait froid dans le dos, la machine judiciaire broie complètement le héros et une fois lancée, il est très difficile de l’arrêter. J’ai eu envie de crier contre cette injustice flagrante tout au long de la première partie du roman, l’atmosphère est terriblement oppressante. Lorsque l’action retombe plusieurs dizaines de pages avant la fin, je me doutais que des rebondissements allaient encore arriver et je n’ai pas été déçue : la fin est réussie, bien qu’un peu rapide, tout comme l’ensemble du roman.

Le style très direct de l’auteur qui ne s’embarrasse d’aucunes fioritures colle parfaitement à l’ambiance du récit. J’ai d’ailleurs lu le livre d’une traite comme en apnée tant la tension est constante et le roman va à cent à l’heure. C’est un pur roman plaisir : très divertissant au rythme effréné et qu’on dévore en peu de temps !

Bref, c’est une plongée en plein cauchemar que nous propose ici Mathieu Ménégaux : être accusé à tort d’un meurtre et voir les preuves s’accumuler sans pouvoir se défendre correctement. J’ai une nouvelle fois été surprise par les retournements de situation et j’ai savouré ce dernier roman d’un auteur que je suis depuis le début. Je vous le recommande tout comme ses deux premiers sur des sujets très différents.

tampon_recommander

Est-ce ainsi que les hommes jugent, Mathieu Ménégaux
Éditions Grasset, 234 pages
Date de parution : 02/05/2018

Publicités

7 commentaires sur “Est-ce ainsi que les hommes jugent – Mathieu Ménégaux

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion

-I've read things you people wouldn't believe-

Et si nous parlions culture ?

"Accepter de perdre ses illusions sans jamais renoncer à l'émerveillement."

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :