Top Ten Tuesday [7] : 10 romans qui ont une couverture mauve/violette

Bonjour à toutes et à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du mardi : le Top Ten Tuesday (TTT). C’est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog Frogzine. Vous pouvez d’ailleurs retrouver les TTT des autres blogueurs sur ce dernier.

Cette semaine, le thème est :

Les 10 romans que vous avez lus ou aimeriez lire qui ont une couverture principalement mauve/violette

En parcourant ma bibliothèque, je n’ai pas trouvé beaucoup de livres à la couverture mauve. J’en ai tout de même déniché dix à mettre dans ce top en trichant parfois un peu 😉

Livres lus

  • L’âme du mal, Maxime Chattam (Pocket) ❤ ❤ ❤

Pas plus que sa jeune assistante, l’inspecteur-profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le monstrueux bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper avec précision.
Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit, identique : un même rituel horrible.
Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire 

  • La soif, Jo Nesbo (Gallimard) (traduit du norvégien par C. Romand-Monnier) ❤ ❤

Une jeune femme est assassinée suite à un rendez-vous via un site de rencontres. Elle porte des marques de morsures semblant indiquer que le meurtrier est un prédateur sanguinaire. Lorsqu’un deuxième corps est retrouvé dans les mêmes circonstances, l’enquête est confiée à Harry Hole. Mais ce dernier a mis de l’ordre dans sa vie et ne souhaite plus être mêlé à une dangereuse affaire.

  • La correction, Elodie Llorca (Rivages) ❤

Une seule lettre change et tout est déréglé. Le narrateur va l’apprendre à ses dépens quand après avoir travaillé quelque temps dans une papeterie, il décide de devenir correcteur professionnel. Il y est d’autant plus résolu que sa mère a toujours cru qu’il était prédestiné à ce métier. Il est embauché à ce poste dans la Revue du Tellière, dirigée par Reine, une femme autoritaire et dominatrice qui va bientôt exercer sur lui son emprise. Reine le fascine autant qu’elle l’intimide. L’aventure se complique lorsqu’il constate que des coquilles sont systématiquement ajoutées après coup sur son jeu de copies. Il soupçonne bientôt Reine de les glisser là délibérément afin de le prendre en faute. Mais bientôt des coquilles d’une tout autre nature font leur apparition…

  • Ne le dis à personne, Harlan Coben (Pocket) (traduit de l’anglais par R. Azimi) ❤ ❤

Pédiatre, David Beck exerce dans une clinique pour le compte de Medicaid, structure sociale qui prend en charge les pauvres sans couverture sociale. Il aime son métier et l’exerce avec passion. Mais sa vie a été brisée lorsque son épouse, Elizabeth, qu’il connaissait depuis l’enfance, fut assassinée par un tueur sadique qui marquait ses victimes au fer rouge.
Huit ans après ce drame, il reçoit un étrange e-mail codé dont la clé n’était connue que de lui-même et d’Elizabeth. Abasourdi, David essaie de se souvenir des détails qui entourèrent l’assassinat de sa femme, dont le propre père, officier de police, identifia formellement le corps. Impatient, il guette le prochain message qui lui donne rendez-vous le lendemain.
En cliquant sur un lien hypertexte, il découvre alors le site d’une caméra de surveillance de rue et dans la foule, il voit, stupéfait, passer Elizabeth qui le regarde en articulant « Pardon, je t’aime… »

  • Sous les branches de l’udala, Chinelo Okparanta (Belfond) (traduit de l’anglais par Carine Chichereau) ❤ ❤ ❤ (en cours de lecture)

Ijeoma a onze ans lorsque la guerre civile éclate au coeur de la jeune république du Nigeria. Son père est mort et sa mère, aussi abattue qu’impuissante, lui demande de partir quelques temps et d’aller vivre à Nweni, un village voisin. Hébergée par un professeur de grammaire et son épouse, Ijeoma rencontre Amina, une jeune orpheline. Et les fillettes tombent amoureuses. Tout simplement. Mais au Biafra, dans les années 1970, l’homosexualité est un crime. Commence alors le long et douloureux combat d’Ijeoma pour réussir à vivre ses désirs et, surtout, à comprendre qui elle est : il y aura la haine de soi, les efforts pour faire ce que l’on attend d’elle, et, enfin, la puissance des sentiments, envers et contre tous…

  • Harry Potter et le prince de sang-mêlé, J.K. Rowling (Folio Junior) (traduit de l’anglais par Jean-François Ménard) ❤ ❤

Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi le professeur Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l’entraîner ?

Dans ma PAL

  • 5150, rue des Ormes, Patrick Sénécal (Alire)

Il s’appelle Yannick Bérubé, il a vingt-trois ans, il est séquestré au 5150, rue des Ormes, dans la ville de Montcharles, et c’est pourquoi il a décidé d’écrire son histoire. Or, si son récit débute par une banale chute à bicyclette, la suite bascule rapidement dans l’horreur, car la famille qui le retient prisonnier est loin d’être normale : Jacques Beaulieu, le père, est un psychopathe qui ne jure que par le jeu d’échecs et qui se prend pour le dernier des Justes. Michelle, l’adolescente, semble encore plus dangereuse que son père ; Maude, l’épouse et la mère, est obsédée par le Seigneur et elle obéit aveuglément à son mari. Quant à la petite Anne, elle est muette et ses grands yeux immobiles ressemblent à des puits de néant..

  • S’enfonçant, spéculer, Antoine Boute (Onlit Editions)

« Il y avait du sang partout sur les arbres, vraiment impressionnant ; et au milieu d’un chaos de ronces, de sang, de boue et de fougères, le corps défiguré d’un homme… »Emmené par la fantasque Valéria, chanteuse et galeriste mythomane, Freddo, écrivain, s’enfonce dans la forêt, un univers peuplé de putes anarcho-autonomes, d’enfants sauvages et d’artistes barrés. Cerné par cette réalité dégueulasse, Freddo spécule tant et plus : il imagine le thriller gore qui le rendra riche, l’histoire d’un homme devenu « loup-garou-ouragan » au contact de la ville.

  • D’argile et de feu, Océane Madelaine (Editions des Busclats)

Durant des années, j’ai été un point de silence et d’immobilité. Mais ce point s’est mis en marche ce matin. Mes pieds commencent à inventer une ligne. C’est une ligne de fuite. » Ainsi écrit Marie, jeune femme d’aujourd’hui, dans le cahier blanc. Elle y raconte sa déambulation, sa halte, l’adhérence des pieds sur le sol des chemins, sa rencontre par- delà les siècles avec l’autre Marie, Marie Prat la potière, qui savait transformer la terre dans ses mains et la cuire au feu. En ce 19ème siècle où la poterie était affaire d’hommes, elle inventait des pots et les signait avec insolence « fait par moi ».

  • Jour de confession, Allan Folsom (Pocket) (traduit de l’anglais par Jean Clem)

« Harry, c’est ton frère, Danny… Ca fait tellement longtemps… Mais… je n’ai… personne à qui parler… J’ai très peur, Harry… » Quand Harry Addison, jeune avocat d’affaires représentant les grandes stars de Hollywood, reçoit cet appel angoissé, il ignore que c’est la dernière fois qu’il entend la voix de son frère Daniel, prêtre en poste au Vatican. Lorsqu’il rappelle en toute hâte l’Italie, il apprend que Daniel vient de trouver la mort dans un attentat terroriste. Se précipitant à Rome, Harry, isolé dans ce pays qu’il ne connaît pas, se retrouve vite plongé dans un véritable cauchemar. Le corps n’est pas celui de son frère. Mais alors… de qui ?

 

Et vous, quels livres mettriez-vous dans ce top ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :