Sauvez-moi – Jacques Expert

Bonjour à toutes et à tous ! Comme promis dans le compte-rendu de ma rencontre avec l’auteur, je vous livre maintenant mon avis sur son dernier roman Sauvez-moi paru aux éditions Sonatine. Après un récit autobiographique qui vient de paraître en poche, Jacques Expert, journaliste spécialisé en faits divers, revient à ses premières amours avec ce polar sur l’erreur judiciaire.

La quatrième de couverture

Nicolas Thomas vient de fêter son cinquante-deuxième anniversaire lorsqu’il passe les portes de la centrale de Clairvaux. Après trente ans d’incarcération, il est enfin libre. Personne ne l’attend. Tous ceux qu’il connaissait l’ont abandonné depuis longtemps, depuis le jour où il a été reconnu coupable d’avoir sauvagement assassiné quatre jeunes femmes dans des conditions terribles.
Sophie Ponchartrain est commissaire divisionnaire à Paris. Lorsqu’elle apprend la libération conditionnelle de Nicolas, elle se souvient de cette journée harassante de garde à vue où elle lui a arraché des aveux. C’est à elle seule, jeune recrue à la criminelle, qu’il avait confessé ses crimes avant de revenir soudainement sur sa déclaration. C’est en clamant son innocence qu’il a été condamné à la perpétuité.
L’affaire ne tarde pas à la rattraper. En effet, quelques jours après sa libération, Nicolas disparaît. Et un nouveau meurtre est commis, en tous points semblable à ceux dont il a été accusé trente ans plus tôt.
Sophie reçoit alors une nouvelle lettre de Nicolas, dans laquelle il nie être l’auteur des meurtres. Elle se conclut par ces mots : « Sauvez-moi ! »

L'avis

Autant vous le dire tout de suite, Jacques Expert a joué avec mes nerfs avec ce nouveau roman. J’ai rarement été aussi énervée par un personnage qu’en lisant ce livre ! 😮 La commissaire divisionnaire, Sophie Ponchartrain, est une arriviste arrogante pour qui seul le résultat compte, ce qui l’a poussé à envoyer un innocent en prison. C’est cela qui va booster sa carrière et la mener au plus haut dans la hiérarchie du 36. A ses côtés, toute une équipe d’enquêteurs, tous masculins, sont dévoués à cette « super-flic » et ses méthodes douteuses mais ils lui vouent un respect sans bornes et louent son flair et son intuition. Tous ont leur petit surnom et sont assez sympathiques bien que complètement aveugles ! Et puis, il y a Rachel, l’assistante de la commissaire, une jeune femme effacée et pétrie d’admiration pour sa cheffe qui va se révéler au fil du roman. Ces personnages sont très stéréotypés et le caractère de Sophie Ponchartrain, surtout, est poussé à l’extrême et cela rend le personnage assez peu crédible. Comme je le disais au début, j’ai eu envie de la frapper à plusieurs reprises et à la fin, ce fut pire. C’est sûrement l’effet recherché avec un tel personnage et c’est totalement réussi !

En outre, comme dans tous les romans de Jacques Expert, l’intrigue est redoutablement efficace et il est difficile de le lâcher. Son style est inimitable et nous accroche dès les premières lignes. On sent l’écriture très journalistique, froide qui contribue à cet effet et c’est ce que j’aime beaucoup chez cet auteur : droit au but sans fioritures. Le seul bémol est que, pour une fois, je n’ai pas été surprise par le dénouement et je n’ai pas retrouvé le twist de fin qui fait sa patte en général. Je l’attendais jusqu’à la dernière page mais il n’est pas arrivé. Cela ne m’a pas empêché de passer un excellent moment de lecture et de le dévorer en quelques jours 😉

Enfin, le thème du bouquin est très intéressant : l’erreur judiciaire. Sans vous en dire plus, il est ici poussé à l’extrême avec des méthodes extrêmement douteuses et une flic particulièrement vicieuse et immorale mais il a le mérite d’être abordé car c’est un sujet sensible vu les nombreuses affaires d’innocents condamnés injustement.

Pour conclure, je vous recommande ce polar qu’on ne lâche même si ce n’est pas mon roman préféré de Jacques Expert à cause d’un personnage démesurément orgueilleux et d’une fin un peu décevante. Si vous ne connaissez pas cet auteur, je vous conseille de commencer par La femme du monstre  ou  Ce soir, je vais tuer l’assassin de mon fils.

tampon_bonne_pioche_elle

Sauvez-moi, Jacques Expert
Éditions Sonatine, 400 pages
Date de parution : 07/06/2018

Publicités

7 commentaires sur “Sauvez-moi – Jacques Expert

Ajouter un commentaire

    1. Il y a bien un revirement mais assez attendu. Dans ces autres romans, il y a un gros twist final que je n’ai pas retrouvé ici 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :