Chronique express du lundi : Dans les angles morts – Elizabeth Brundage

Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour une chronique express d’un roman lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices 2018. Dans les angles morts d’Elizabeth Brundage est un fabuleux roman noir paru aux Éditions La Table Ronde. J’ai eu un vrai coup de cœur, il est d’ailleurs arrivé deuxième au palmarès du prix Elle dans la catégorie romans.

La quatrième de couverture

En rentrant chez lui un soir de tempête de neige, George Clare trouve sa femme assassinée, et leur fille de trois ans seule dans sa chambre – depuis combien de temps?
Huit mois plus tôt, engagé à l’université de Chosen, il avait acheté pour une bouchée de pain une ancienne ferme laitière, et emménagé avec sa famille dans cette petite ville étriquée et appauvrie, en passe d’être repeuplée par de riches New-Yorkais. Ce qu’il a omis de dire à sa femme, c’est que les anciens propriétaires, acculés par les dettes, s’y étaient suicidés, en laissant trois orphelins, Eddy, Wade et Cole. Dans les angles morts est aussi l’histoire des frères Hale, et celle de la maison de leur enfance. Pour le shérif Travis Lawton, George est le premier suspect. Mais les secrets sont tenaces dans cette enquête où la culpabilité règne en maître.

Mon avis express

Les apparences sont parfois trompeuses… Dès le début du roman, on sait comment il va finir et cela fait froid dans le dos lorsqu’on comprend qui est le tueur et que le vernis s’effrite, révélant un personnage odieux, manipulateur et froid ! En remontant dans le temps, avant le meurtre du début du roman, on suit toute une galerie de personnages dont on découvre les liens petit à petit et surtout le vrai visage de chacun. Dans cette Amérique rurale en perdition, l’autrice installe une atmosphère particulière que j’ai beaucoup aimé. Le roman est dense, les dialogues sont intégrés au texte entre le récit et les pensées des personnages, le rythme est cadencé, tout est réussi !

C’est un très bon roman noir comme je les aime et pour ne pas gâcher le plaisir, l’intrigue est maîtrisée et les personnages sont complexes. Personne n’est tout blanc ou tout noir, la personnalité de chaque protagoniste est fouillée. La force du roman est de nous accrocher jusqu’au bout alors qu’on connaît la fin, il m’a été impossible de le lâcher dans les derniers chapitres. Savoir le nom du meurtrier n’est en fait pas l’essentiel du roman, au contraire. L’autrice insiste sur la psychologie des personnages, les relations entre eux et les non-dits et l’ambiance délétère d’une petite ville délaissée de la campagne américaine.

Mais ce que j’ai trouvé particulièrement soigné dans ce roman c’est l’écriture et ce, d’autant plus qu’il s’agit d’un premier roman. Le style est élégant, l’écriture est détaillée et harmonieuse sans alourdir le récit. Mention spéciale à la traductrice, Cécile Arnaud ! Bref, tant sur le fond que sur la forme, ce livre d’Elizabeth Brundage a été un vrai coup de cœur et un des meilleurs romans du prix.

tampon_recommander

Dans les angles morts, Elizabeth Brundage
Traduit de l’anglais (américain) par Cécile Arnaud
Éditions La Table Ronde, 528 pages
Date de parution : 11/01/2018

Publicités

Un commentaire sur “Chronique express du lundi : Dans les angles morts – Elizabeth Brundage

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :