La salle de bal – Anna Hope

J’ai découvert avec plaisir cette autrice anglaise grâce au prix ELLE, elle a d’ailleurs reçu le Grand Prix des lectrices ELLE dans la catégorie ROMAN pour ce livre. Il s’agit de son deuxième roman paru chez Gallimard dans la collection Du Monde Entier. Son premier roman, Le chagrin des vivants, est déjà sur ma liste de livres à lire 😉

La quatrième de couverture

Lors de l’hiver 1911, l’asile d’aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l’enfance. Si elle espère d’abord être rapidement libérée, elle finit par s’habituer à la routine de l’institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l’intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un «mélancolique irlandais». Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris.
À la tête de l’orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l’eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d’esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades. Projets qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour Ella et John.
Après Le chagrin des vivants, Anna Hope parvient de nouveau à transformer une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant, entraînant le lecteur dans une ronde passionnée et dangereuse.

Mon avis

Ce roman mêlant faits historiques et histoire d’amour est une très belle découverte ! Comme trame de fond, l’autrice a choisi la situation dans les asiles d’aliénés au début du siècle en Grande-Bretagne. Dans ces établissements, les patients étaient traités d’une manière inhumaine et j’ai découvert cette partie sombre de l’histoire britannique. On suit trois personnages, Ella, John et le Dr. Fuller. Ce dernier s’intéresse aux thèses eugénistes en vogue à l’époque et j’ai aimé la façon dont l’autrice a traité ce sujet. On y apprend l’implication de Churchill, alors ministre de l’Intérieur et c’est assez édifiant, je ne connaissais pas ces prises de position. L’Histoire ainsi présente en toile de fond dans le roman est une composante que j’aime beaucoup dans les romans, cela donne une autre dimension au récit et le rend plus réaliste. La salle de bal du titre est le lieu où se retrouvent Ella et John, chacune de ses scènes est très sobre et l’histoire d’amour entre eux n’est pas niaise et se construit petit à petit dans cet environnement sombre. J’ai aimé cette retenue et cette subtilité de la part de l’autrice.

L’écriture est magnifique, recherchée et je veux souligner la qualité de la traduction d’Élodie Leplat. J’ai adoré le style et j’ai trouvé le roman très abouti. Je me suis laissé complètement emporter par l’histoire, les deux personnages Ella et John sont particulièrement attachants et j’ai aimé détester le médecin au fur et à mesure qu’il se laissait tenter par l’eugénisme. La fin est très réussie et je n’ai pas pu le lâcher jusqu’à l’épilogue. En bonus, on en apprend plus sur la réalité historique de ces asiles dans les notes de l’autrice à la fin du livre et c’était très appréciable.

tampon_recommander

La salle de bal, Anna Hope
Traduit de l’anglais par Élodie Leplat
Éditions Gallimard, coll. Du Monde Entier, 400 pages
Date de parution : 17/08/17

Grand-Prix-des-lectrices-48eme-edition

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :