Les Autodafeurs (t.1) : Mon frère est un gardien – Marine Carteron

La quatrième de couverture

« Je m’appelle Auguste Mars,
J’ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant.
Enfin, ça, c’est ce qu’ont l’air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville.
Évidement, je suis totalement innocent des charges de « violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel » qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l’existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j’ai juré sur ma vie de garder le secret.
Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soit je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus).
Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j’en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c’est-à-dire, là où tout a commencé. »

P.S. : Ce que mon frère a oublié de vous dire c’est qu’il n’en serait pas là s’il m’avait écoutée ; donc, en plus d’être un gardien, c’est aussi un idiot.

Césarine Mars

Mon avis

Même si ce n’est pas mon genre de prédilection, je lis de temps en temps de la littérature jeunesse, surtout quand les romans me sont conseillés (ici, c’est ma collègue qui m’a prêté ce livre). Il s’agit en fait du premier tome de la trilogie Les Autodafeurs parue aux éditions Le Rouergue, à lire à partir de 11 ans. Je ne connaissais pas du tout cette série et j’ai passé un très bon moment.

Le narrateur, Auguste Mars alias Gus, est un ado de 14 ans un peu rebelle dont la vie bascule lorsqu’on son père meurt et qu’il découvre l’existence de La Confrérie. Le récit d’Auguste est entrecoupé par le journal de sa petite sœur, Césarine. Cette dernière est autiste Asperger, elle tente de s’adapter socialement, se lie d’amitié avec une autre fille du centre où elle passe la journée, elle est dotée d’une grande intelligence mais surtout, elle ne comprend pas le second degré. Cela donne lieu à des dialogues savoureux entre elle et son frère. L’auteure aborde ainsi le sujet de la différence à travers ce personnage très attachant et elle distille l’humour avec brio tout au long du roman ! Grâce à une intrigue solide et efficace, l’auteure nous embarque dans son univers fouillé et on se prend d’affection pour ce frère et cette sœur entraînés dans une aventure hors du commun qui les dépasse, dans un premier temps, puis ils se révèlent être de redoutables adversaires face aux Autodafeurs.

En plus de sensibiliser les adolescents à l’autisme, l’auteure évoque le thème des livres et surtout de la conservation du savoir de l’Humanité à travers les siècles. Cela nous rappelle ainsi les autodafés de la Seconde Guerre Mondiale et la volonté de certains de détruire des œuvres pour servir leur idéologie. J’ai trouvé que c’était d’une grande profondeur pour un roman jeunesse et il peut ainsi être lu aussi bien par les enfants que par les parents.

L’écriture n’est pas en reste, la plume est vive, recherchée et terriblement percutante. Entre l’impulsivité de Gus et la candeur de Césarine, il m’a été difficile de lâcher le livre. Les rebondissements et le suspense sont également très présents. Bref, cet excellent roman jeunesse est un petit coup de cœur et je vais m’empresser de lire le tome deux pour connaître la suite !

tampon_recommander

Les Autodafeurs 1, mon frère est un gardien, Marine Carteron
Éditions Le Rouergue, 336 pages
Date de parution : mai 2014

2 commentaires sur “Les Autodafeurs (t.1) : Mon frère est un gardien – Marine Carteron

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Ô grimoire !

Des livres, des livres et encore des livres...

Lunivers dune lectrice

“L'acte d'écrire peut ouvrir tant de portes, comme si un stylo n'était pas vraiment une plume mais une étrange variété de passe-partout.” Stephen King

LIRE ET PLAISIR

Pour partager, ensemble, le plaisir de la lecture

The Eden of Books

Blog littéraire - Chroniques des lectures d'une bibliothécaire belge

amandineisreading.wordpress.com/

Les chroniques d'Amandineisreading

Tea Time in Bloomsbury

“If you are cold, tea will warm you; if you are too heated, it will cool you; If you are depressed, it will cheer you; If you are excited, it will calm you.” ― William Ewart Gladstone

A livre ouvert

Le blog littéraire de toutes vos idées lectures !

L'épaule d'Orion - blog de SF

-I've read things you people wouldn't believe-

Christlbouquine

Un blog pour lire et partager...

Le blog NetGalley

La page des lecteurs qui recommandent et font la différence.

%d blogueurs aiment cette page :